Les rues de LLN

bâtiment Marcel Huet

rue: bâtiment Marcel Huet
canton postal: 1348
localité: Louvain-la-Neuve
description:

Huet

Huet (bâtiment Marcel)

Domaine universitaire.

Toponyme créé (toponyme indirectement descriptif).

*    Thème du passé universitaire.

*    Thème des toponymes descriptifs.

Le « Centre de pisciculture Marcel Huet » occupe depuis le début des années 1980 un bâtiment universitaire peu connu du public (« OC5 » dans la nomenclature de l’Université), situé au numéro 2 de la « route de Blocry », à l’Hocaille. Ce nom est celui d’un ingénieur des eaux et forêts, directeur de la Station de recherches des Eaux et forêts de Belgique dans les années 1950 et maître de conférences à l’Université de Louvain. Il fût notamment lauteur dun livre technique mondialement réputé dans le domaine de la pisciculture (Traîté de Pisciculture), encore vendu aujourdhui, qui a fait lobjet de plusieurs éditions successives et qui a été traduit en plusieurs langues (anglais, espagnol…).

*   Le bâtiment OC5 est un des premiers bâtiments (sinon le premier ?) de lUniversité construit après la décision de transfert de la section francophone de lUniversité catholique de Louvain de Leuven à Louvain-la-Neuve. Après une première occupation par un laboratoire de Génie civil chargé des études de stabilité des sols pour la construction des bâtiments de la future université, puis occupé par l’Administration des Services techniques (ADST), ce bâtiment fut aménagé en vue d’accueillir le Laboratoire d’Éco-éthologique des poissons du professeur Thines (Faculté de psychologie). À l’époque, M. Laloyaux suggéra d’y implanter également les installations demandées par l’Unité des Eaux et forêts (EFOR) en échange de celles établies à Linkebeek que cette Unité dut quitter lors de la division de l’Université.

Il fut demandé à EFOR de reprendre la gestion de tout le bâtiment OC5 afin d’y développer des recherches orientées vers les aspects nutritionnels des organismes aquatiques en partenariat avec l’Unité de Biochimie de la nutrition (BNUT). Cette reprise effectuée après le 15 décembre 1992 avec l’aide ponctuelle de l’ADST, fut à l’origine d’un véritable renouveau pour ce centre. Lobtention de nombreux contrats extérieurs tant avec le secteur privé quavec le secteur public permit dans les années 1990 léquipement de nombreuses salles dexpérimentation sur les poissons délevage et du milieu naturel.

Grâce à ses centaines d’aquariums et de bassins intérieurs d’expérimentation pour un volume total d’environ 120 000 litres, ses salles thématiques (reproduction, incubation/éclosion, croissance, alimentation, digestibilité, fluvariumrivière artificielle...) et sa qualité d’eau remarquable (recyclée vers le lac) pour l’élevage de poissons aussi exigeants en la matière que les truites et les saumons, le Centre de pisciculture Huet constitue, à notre connaissance, une infrastructure unique en Europe et l’outil pluridisciplinaire par excellence pour la réalisation de recherches originales en productions animales, en nutrition, en génétique, en reproduction, en éthologie des poissons, en éco-toxicologie et en écologie des eaux douces.

Bibliographie : M. Huet, Traité de pisciculture, 1ère éd., Bruxelles, 1952 (4e éd., Bruxelles, 1970).

X. Rollin

              

     

Classé dans : L'Hocaille | Le Blocry
Powered by SobiPro