RuesLlN

chemin des Étoiles

rue: chemin des Étoiles
canton postal: 1348
localité: Louvain-la-Neuve
description:

Étoiles

Étoiles (chemin des)       F8-G9

Conseil communal du 31 mai 2005.

Toponyme créé (toponyme indirectement descriptif).

*    Thème des corps célestes.

*    Thème des toponymes descriptifs.

Nom donné un moment à un petit sentier qui conduit au « parc Météo » dépendant de l’Institut d’astronomie et de géophysique Georges Lemaître, tout proche. S’y trouvait notamment le « Hangar à Ballons » (garage abritant un ballon météo), occupé aujourd’hui par l’Atelier de dessin de Louvain-la-Neuve. La Faculté d’Ingénierie biologique, agronomique et environnementale, y avait également — et y a toujours — des installations d’observation pluviométriques. Le lien avec l’Institut d’astronomie et de géophysique n’est qu’indirect : le « parc Météo » sert depuis longtemps au Club Astro d’Ottignies–Louvain-la-Neuve (CAO) de lieu d’observation du ciel, d’où le nom du « chemin des Étoiles ». On serait tenté de penser ici à la très belle citation d’Érasme, « Sidera addere cælo » (‘Ajouter des étoiles au ciel’), mais c’est une autre histoire… Récemment, la Commission de toponymie a proposé, pour éviter la confusion avec le « parc de l’Étoile » d’Ottignies, « rue de l’Observatoire », afin conserver l’évocation de la première utilisation de cette zone [PV OL 14]. C’est dans ce contexte, par ailleurs, que la Commission a proposé de continuer à nommer les nouvelles voiries prévues dans ce qui était au départ un grand champ d’observation, avec des noms évoquant sa destination première : « rue de la Planète Bleue » et « chemin de Mercure », pour deux nouvelles voiries à construire dans le « parc scientifique Einstein », entre l’actuelle « rue des Étoiles » et la « rue de Rodeuhaie » [PV OL 15].

*   Le Club Astro d’Ottignies-Louvain-la-Neuve a été créé en 1996 durant l’éclipse partielle de soleil. Au départ, un libraire d’Ottignies, Le Petit Bouquineur, avait été frappé par l’intérêt de plusieurs de ses clients pour l’astronomie et les observations du ciel. Il a donc servi d’intermédiaire et, au fil des rencontres entre les « fondateurs » (Pierre Ernotte, Michel Trémérie, et Jacque Steyaert, rejoints bientôt par Marc et François Ducuroir), un véritable club s’est structuré progressivement et… développé.

Le club s’adresse en fait à tous les passionnés d’astronomie de 7 à 77 ans, experts ou néophytes… Il est reconnu comme antenne locale de la Société royale belge d’astronomie et est partenaire, depuis 2004, de ScienceInfuse (une instance de promotion des sciences de l’Université catholique de Louvain située à Louvain-la-Neuve). Il organise régulièrement des observations publiques gratuites et des observations réservées aux membres, il met sur pied des conférences présentées par les membres eux-mêmes ou par un conférencier externe, et anime un forum à l’intention de ses membres. Parmi les activités « extraordinaires », citons une « expédition » près de Vouzier (France), en vue d’une observation optimale de l’éclipse totale de soleil du 11 août 1999, la visite du Centre européen de technologie spatiale (ESTEC) de l’Agence spatiale européenne (ESA) situé à Noordwijk, aux Pays-Bas, en mai 2000, etc. Beaucoup connaissent également la « Nuit des Étoiles », que le Club a organisé en août 2000 et août 2003, à l’intention des nombreux passionnés d’étoiles filantes…

L. Courtois

→   Einstein ; Érasme ; Hangar à Ballons ; Lemaître ; Mercure ; Observatoire ; Planète Bleue ; Rodeuhaie.

Powered by SobiPro