Mémoires de Wallonie

Les noms de rues de Louvain La Neuve

 
 
Navigation L'Hocaille L'Hocaille barrière d'Agnelée
 
 
Les rues de Louvain-La-Neuve

barrière d'Agnelée

plan détaillé barrière d'Agnelée
1348 Louvain-la-Neuve Belgique

Agnelée

Agnelée (barrière d’) C2

Domaine universitaire.

Nom créé à partir d’un toponyme traditionnel.

* Thème des toponymes traditionnels.

La Commission de toponymie a repris cette désignation à quelques documents mentionnant à cet endroit une « taille d’Agnelée », terme qui n’avait pas acquis le statut de toponyme officiel. C’est chose faite…

* Ce nom est également un toponyme de Perwez : la « ferme d’Agnelée », qui apparaît sous les formes « Aliniees », en 1155, et « Arengis », en 1165 [Gysseling, p. 39 ; T&W‑P, p. 2 ; NLB, p. 53]. Les formes anciennes de ce nom montrent qu’il s’agit d’un dérivé en ‑iacas, suffixe servant en général à former un nom de lieu, à partir d’un anthroponyme ; le sens du toponyme étant alors « les terres appartenant à X » [Gysseling, p. 39]. L’anthroponyme qui a servi à former Agnelée pourrait être le germanique Adelin, attesté en Gaule sous la forme Adelinus [NPTG, I, p. 19]. Agnelée aurait donc été à l’origine *Adelin‑iacas, c’est-à-dire « les terres appartenant à Adelin » [ONCB, p. 7].

Étant donné la présence de la préposition dans les mentions anciennes relevées à Lauzelle, le nom Agnelée est probablement une formation ancienne, comme à Perwez.

I. Lejeune


   Vues: 35
Powered by Sigsiu.NET
 
 
 
 

Rechercher une rue

Envoyez vos photos !

La Fondation Wallonne