Les rues de LLN

drève de Warlomgbroux

rue: drève de Warlomgbroux
canton postal: 1348
localité: Louvain-la-Neuve
description:

Warlomgbroux

Warlomgbroux (drève de) A3-A4-B4

Conseil communal du 25 février 1975.

Nom créé à partir d’un toponyme traditionnel.

* Thème des toponymes traditionnels.

Autrefois, l’actuel « bois de Lauzelle » portait ce nom. Il est donc assez normal que l’on en retrouve des traces dans la toponymie locale ancienne et que la Commission s’en soit inspiré.

* Les mentions très anciennes de ce nom montrent qu’il était Warnon‑brou à l’origine, c’est-à-dire un composé formé sur le modèle « déterminant + déterminé », dans lequel le premier élément est Warnon, anthroponyme d’origine germanique, attesté sous les formes Warinon, Warno au Moyen-Âge [NPTG, I, p. 219]. Le second élément est le wallon brou, broû « marais, bourbier », de même origine que le flamand broek [FEW, XV-1, p. 301b ; DL ; LN, p. 51], très largement présent dans notre toponymie, soit isolé, soit dans des composés semblables au lieudit de Louvain-la-Neuve, comme Maubrou à genval, Willambroux à Nivelles, etc. Le lieudit signifiait donc primitivement : « marais de Warnon ».

Dès le XVIIIe siècle apparaissent des formes dans lesquelles le groupe ‑rn‑ est devenu ‑rl‑, mais c’est au siècle suivant que l’on écrit la seconde syllabe comme s’il s’agissait de l’adjectif long. Cette interprétation erronée a malheureusement été entérinée par la Commission de toponymie, qui a aussi laissé subsister le x final, alors qu’il avait été supprimé sur les cartes de l’Institut géographique national, comme dans Maubroux à Genval rectifié en Maubrou.

-                  Warlongbroux

Isolé :

1268, « Warnombrouck » [AAA, registre 1, D Martin] ; 1268, 1531, 1538, 1575, « Warnombroux » [AAA, registre 1, D Martin ; T&W‑W, p. 138 ; OTA, p. 190 ; WAV, XVIII, p. 130 ; ONCB, p. 733] ; 1539, « 6 jours de pasturages gisant en Warnombroux » [AGR, GSN, n° 1548bis, D Martin] ; 1701, « 1 bonnier 17 verges de bois au lieu dit à Warnonbroux sous Ottignies bize aux biens de l’église d’Ottignies descosse au Warisser de Limelette midi à la commune d’Ottignies » [AGR, GSN, n° 1535, D Martin] ; 1787, « Warnembroux ou Warlombroux » [T&W‑W, p. 138] ; XVIIIe, 1794, « Warlombroux » [WAV, XVIII, p. 130 ; D André] ; 1811, « Le War Long Broux » [PCP‑Ott] ; 1811, 1869, 1884, 1932, « Warlongbroux » (PCP-Ott ; LP ; CPB, D André].

Déterminant :

1538, « bois nommé le Warnombroux » [AGR, AE, n° 4658, D Martin] ; 1704, « bois de Warlom-Broux » [OTA, p. 190] ; 1718-1808, « le bois dit le Warlombroux » [WAV, IV, p. 50] ; 1745, « Bois de Warnonbron » [Villaret, D Martin] ; 1764, (?), « le bois de Warlombroux » [OTA, p 191 ; LLNE, p. 63] ; 1777, « bois de Warlombrout » [Ferraris] ; 1787, « le bois de Warlombroux de l’abbaye d’Affligem, 31 bonniers » [AGR, GSN, n° 1547, D Martin ; T&W-W, p. 140] ; 1831, « Bois de Warlombrout » [Ferraris].

1714, « fond des Warlombroux » [OTA, p. 178] ; 1764, « le fond de Warnombroux » [OTA, p. 191] ; 1772, « un bois dans le fond de Warlonbroux sous Ottignies nord au ruisseau appelé le blanc ry » [AGR, GSN, n° 1542, D Martin] ; 1965, « fond de Warlong Broux » [CTB ; PlanG] ; 1972, 1981, « fond de Warlonbrou » [IGM ; IGN].

1830, « campagne dite Le War Long Broux » [OTA, p. 145] ; 1860, « campagne de Warlong Broux » [Popp-Ott] ; (?), « campagne de Warlombroux [LLNE, p. 63].

I. Lejeune

→ Lauzelle.

Classé dans : L'Hocaille | Bois de Lauzelle
Powered by SobiPro